Décrypter la signification de ses émotions

Mis à jour : janv. 15

Les émotions sont des boussoles intérieures.

Elles nous donnent des informations essentielles sur nos besoins profonds, nos aspirations et nos valeurs. Elles sont des messagères qui nous apportent des informations du plus profond de nous. Or peu de personnes le savent, et beaucoup subissent leurs émotions, plutôt que de s'en servir. En effet, accepter ses émotions, les accueillir, comprendre leur message et agir de façon constructive nécessite un vrai apprentissage. Dans l'idéal cet apprentissage est transmis, dès tout petit, aux enfants par leurs parents, si tant est que leurs parents l'ai eux-même déjà appris et connaissent le B.A BA des émotions. En réalité, beaucoup de personnes n'ont jamais appris ces fondamentaux.


Alors pour réussir à vous servir de vos émotions comme de véritables boussoles (et ne plus les subir) décryptons ensemble la signification des émotions fondamentales identifiées par Paul Ekman, grand spécialiste des émotions : la joie, la tristesse, la peur, la colère, la surprise et le dégoût.

La signification des émotions

La joie, l’amour, la paix, la sérénité, le calme sont des émotions agréables. Dans ces cas là, c’est facile, tout va bien. Ces émotions nous montrent que nous sommes en accord avec nos valeurs, avec nos croyances et que nos besoins sont satisfaits.

Comme la nature est bien faite, tout un chacun a une tendance naturelle à rechercher à vivre des émotions agréables.


La peur


Message de la peur :

votre corps ou votre inconscient ressent un danger. Attention, ce danger n’est pas forcément réel, il peut être imaginaire, créé par notre mental.


Les besoins qui se cachent derrière la peur :

Besoin de sécurité, de protection, d’aide, d’être rassuré, d’acquérir des moyens de gérer.


Ce que la peur nous invite à faire :

Danger avéré : Fuir/Attaquer (réponse archaïque), ou développer nos ressources pour mieux gérer la situation.

Illusion de danger créée par notre mental : La surmonter, s’en libérer.


La tristesse


Message de la tristesse:

Perte de lien à une personne ou un objet ; ou qualité du lien affectée.

Par exemple : nous pouvons être tristes lorsqu’une relation amicale ou amoureuse se distend, ou lorsqu’elle s’arrête. Nous pouvons également être triste de ne pas avoir été embauché.e dans un poste qui nous convenait, ou triste d’avoir perdu une capacité, une ressource ou un objet.


Les besoins que cachent la tristesse :

Besoin de réconfort, d’affection, de retrouver du lien avec soi.

Besoin de s’isoler, de se retirer temporairement du monde.


Ce que la tristesse nous invite à faire :

La tristesse nous plonge dans une énergie basse. Elle nous invite à nous réparer. C’est un temps pour panser nos blessures, pour cicatriser. Un temps pour retrouver du lien avec soi-même, avant de pouvoir renouer des liens avec l’extérieur. Ce temps est nécessaire et ne peut pas être omis.


La colère


Signification :

la colère nous indique que nous ne sentons pas respecté.e, que ce soit au niveau de notre intégrité physique ou de notre intégrité psychique. La colère se déclenche quand ce qui est important pour nous est menacé.


Les besoins qui se cachent derrière la colère :

Le besoin d’être respecté en général.

Le besoin de faire respecter des limites, des règles.

Le besoin de préserver son intégrité physique ou morale.

Le besoin d’être entendu.

Le besoin que ça change.

Le besoin de réparation.


Ce que la colère nous invite à faire :

La colère est une énergie haute qui nous invite à poser nos limites, à nous affirmer, à nous faire respecter : cette énergie n’est pas facile à canaliser et à maîtriser. La colère est pourtant une émotion qui se gère à froid : il faut d’abord la laisser retomber pour éviter de perdre la raison et que nos mots ou nos actes ne dépassent nos intentions.


Le dégout



Signification :

Le dégout nous indique que quelque-chose ne nous convient pas, que ce n’est pas en accord avec nos besoins ou nos valeurs. Le message est ‘c’est nocif ou toxique pour moi’.


Ce que le dégout nous invite à faire :

Le dégout nous pousse à s’éloigner de ce qui nous convient pas.

Mouvement de répulsion, de mise à distance, d’évitement de l’objet causant le dégout.

Par exemple :

Si vous êtes dégouté.e par l’attitude d’une personne, c’est certainement que cette attitude ne vous convient pas. Le dégout vous invite alors à ne plus vous exposer à ce genre d’attitude pour vous protéger.

Si un aliment est périmé, il sent mauvais, ce qui déclenche le dégout. Le dégout est alors un indicateur qu’il ne faut pas manger l’aliment.


Conclusion

Vous venez de lire quelques informations sur les émotions fondamentales. Les autres émotions sont des combinaisons de ces émotions fondamentales. Développer son intelligence émotionnelle peut donc prendre un peu de temps lorsqu’on ne l’a pas appris tout petit.

Si vous souhaitez en savoir plus et parler de situation concrètes vous concernant, vous pouvez prendre rendez-vous pour une séance découverte gratuite au 06 14 19 85 46.


Pour me contacter

ou prendre RDV:

06 14 19 85 46

julie.hemery@live.fr

  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Page Google